Massage* Thaï de 2h

Massage traditionnel thaïlandais à La RochelleD’où vient le massage* Thaï ?

Il est à la confluence de la médecine traditionnelle indienne d’il y a 2000 ans environ, des techniques de yoga et de méditation des propagateurs du bouddhisme Theravada, des pratiques locales des peuples de la Thaïlande d’alors et d’influences médicales chinoises.
Au fur et à mesure du développement de la civilisation du Siam, il a pris son autonomie, aidé par la profonde influence du clergé bouddhiste qui en a été le propagateur initial avant qu’il n’investisse particulièrement les villages. Depuis les années 80, les ministères thaïlandais de l’éducation et de la santé publique ont décidé de le favoriser, de le nettoyer de sa connotation sexuelle (guerre du Viet Nam, tourisme sexuel…) et de le réintroduire comme complément de la médecine allopathique car ses effets bénéfiques comme complément de santé et pratique préventive ne font aucun doute pour les autorités thaïlandaises.

Qu’est-ce que je peux en attendre / en retirer ?

S’il est reçu de temps en temps :

  • Une profonde sensation de bien être et de relaxation, de vigueur et d’énergie ;
  • Une amélioration de la souplesse ligamentaire ;
  • Une augmentation du tonus musculaire ;
  • Une meilleure conscience de mon schéma corporel, des diverses postures de mon corps dans la journée;
  • Un soulagement des crampes, des lombalgies et torticolis (avec l’accord de votre médecin ou ostéopathe, s’il n’y pas bien sûr de lésions au rachis) ;

S’il est pratiqué régulièrement :

  • Une amélioration de certaines fonctions physiologiques (circulation sanguine et lymphatique, digestion, élimination des toxines, respiration) ;
  • Une régulation de l’immunité (par la stimulation précise et minutieuse de la circulation lymphatique et l’équilibrage du système nerveux autonome) ;
  • Un sommeil retrouvé ;
  • Un meilleur équilibre de vie par une redécouverte par l’individu du savoir de son mieux être ;

Concrètement, comment cela fonctionne ?

  • Ce massage* se pratique au sol, habillé de vêtements souples et confortables (type jogging).
  • Il dure 2 heures.
  • Au coût de 100€.

Le massage* thaïlandais est un mélange :

  • De pressions toniques avec les doigts (et les coudes, les paumes, les genoux et même les pieds !) sur certaines lignes d’énergie recouvrant partiellement le trajet des nerfs, de certains vaisseaux sanguins et lymphatiques, de certains méridiens myofasciaux ;
  • D’étirements doux et de mobilisation des ligaments et groupes musculaires par la manipulation des membres; le corps rétablissant ainsi une posture plus en harmonie avec la nature profonde de la personne;
  • De respiration consciente ;
  • De stimulations minutieuses de la circulation lymphatique et sanguine; il permet d’évacuer les tensions, dues en partie à la stagnation de toxines et à l’insuffisance d’irrigation, et d‘oxygéner fortement les tissus endoloris et fatigués.
  • De rééquilibrages du tonus musculaire et d'harmonisations du système nerveux autonome (Sympathique / Parasympathique); il réduit donc drastiquement les effets du stress.


NB : le massage* thaï n’a la prétention de constituer ni un acte médical (pas de diagnostic ou de traitement), ni un massage de kinésithérapie, ni une session d’ostéopathie (structurelle). Si vous avez des doutes concernant son utilité dans votre cas, contactez votre thérapeute conventionné habituel en lui demandant son avis sur la pertinence de ce massage pour vous.

 

*Le terme « massage » n’est pas entendu sur ce site au sens des article Art. R 4321-1 et R 4321-3 du Code de la santé publique. Il s’emploie comme terme générique indiquant une relaxation manuelle sans intention thérapeutique au sens médical, ni au sens de manoeuvres de masseur kinésithérapeute diplômé d'état. Les techniques utilisées par Thierry JEANNE n'ont pas pour but de "de prévenir l'altération des capacités fonctionnelles, de concourir à leur maintien et, lorsqu'elles sont altérées, de les rétablir ou d'y suppléer.". Il n’y a pas non plus de « mobilisation ou une stimulation méthodique, mécanique ou réflexe de ces tissus ». En effet, les manœuvres ne sont jamais les mêmes. Chaque session est unique et jamais méthodique. D'autre part, Thierry JEANNE ne prétend jamais diagnostiquer (au sens médical, kinésithérapeutique ou ostéopathique) une condition. Les soins qu'il prodigue n'ont pas pour but de guérir une condition diagnostiquée par un médecin, un MKDE, un ostéopathe ou tout autre thérapeute conventionné, mais bien de compléter l'action des thérapeutes conventionnés et de relancer la capacité d'autoguérison des Personnes.